Théâtre

Bousille et les Justes Nouveauté
Images
Feuilleter

Bousille et les Justes

Gratien Gélinas

Description

Après Fridolin et Tit-Coq, c’est en 1959 que Gratien Gélinas met au monde le personnage de Blaise Belzile, dit Bousille, un orphelin sur qui repose le pouvoir de faire innocenter, au tribunal, l’un des membres de la famille qui l’a «charitablement» recueilli. Mais ce ­pouvoir repose sur un parjure, un mensonge. Qu’à cela ne tienne : le chef de la famille Grenon, de Saint-Tite, ne va pas hésiter à faire usage d’intimidation et de violence physique pour forcer Bousille à taire la vérité. Compte tenu du caractère de Bousille, un simple d’esprit à la personnalité angélique, le faux témoignage aura des conséquences tragiques. Dans Bousille et les Justes, Gratien Gélinas dépeint l’hypocrisie religieuse du Québec sous le règne de Duplessis avec un plaisir féroce. À Bousille, il donne la candeur et l’innocence d’un enfant, victime impuissante des brutalités de son entourage.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
152
Paru le:
2018 / 06 / 13
Collection:
Biblio-Fides
Éditeur:
Fides

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 12,95 $ CAD
ISBN:
9782762142402

Édition numérique

Prix:
Prix edition numérique 9,99 $ CAD
ISBN ePub:
9782762142426
ISBN PDF:
9782762142419
Pour commander
Après Fridolin et Tit-Coq, c’est en 1959 que Gratien Gélinas met au monde le personnage de Blaise Belzile, dit Bousille, un orphelin sur qui repose le pouvoir de faire innocenter, au tribunal, l’un des membres de la famille qui l’a «charitablement» recueilli. Mais ce ­pouvoir repose sur un parjure, un mensonge. Qu’à cela ne tienne : le chef de la famille Grenon, de Saint-Tite, ne va pas hésiter à faire usage d’intimidation et de violence physique pour forcer Bousille à taire la vérité. Compte tenu du caractère de Bousille, un simple d’esprit à la personnalité angélique, le faux témoignage aura des conséquences tragiques. Dans Bousille et les Justes, Gratien Gélinas dépeint l’hypocrisie religieuse du Québec sous le règne de Duplessis avec un plaisir féroce. À Bousille, il donne la candeur et l’innocence d’un enfant, victime impuissante des brutalités de son entourage.