Beaux livres


Graphies d'atelier
Images
Feuilleter

Graphies d'atelier

Sous-titre

:
Le trait continu
René Derouin

Description

À travers l’écriture, le dessin, les carnets de voyage et correspondances de l’artiste René Derouin, Graphies d’atelier. Le trait continu retrace ses années d’apprentissage au Mexique de 1955 à 1957 et livre au public, dans ces écrits intimes inédits, l’essentiel de sa réflexion sur l’art et la société.

Rebelle dans le vrai sens du mot, René Derouin témoigne depuis plus de cinquante ans de la société et de l’identité québécoises. À travers un processus de création exigeant qui lui interdit tout conformisme, l’artiste s’inscrit résolument dans la communauté et dans le monde ; il doit aussi s’ouvrir au public le plus large.
Dans la continuité de l’histoire des Amériques, les œuvres et écrits rassemblés dans cet ouvrage confirment cette ouverture en un cheminement multidisciplinaire qui salue l’héritage des pairs - poètes, artistes, géographes, historiens, philosophes - ayant joué un rôle dans la formation de son identité. L’artiste aime non seulement écrire et dessiner, mais aussi créer des œuvres monumentales à l’échelle du vaste espace continental. Le largage au «fond(s)» du fleuve Saint-Laurent de 19 000 statuettes de céramique du projet Migrations - un geste réfléchi et grave de conséquences - a marqué à cet égard un moment capital dans sa réflexion sur les traces de notre métissage à travers l’histoire et la reconnaissance de nos ancêtres des Amériques, les premiers habitants de ce continent.

Réalisé avec la complicité de l’historien de l’art Gilles Lapointe, Graphies d’atelier est le livre le plus exigeant de l’artiste et l’a amené à plonger dans ses mémoires les plus lointaines et intimes, depuis son enfance à Longue-Pointe et les deuils de son jeune frère et de son père, emportés par le fleuve Saint-Laurent. Il constitue le legs le plus émouvant de son engagement comme artiste.

Artiste accompli dans le domaine des arts visuels, René Derouin parcourt depuis plus de cinquante ans les territoires des Amériques, du Nord au Sud. En 1995, il met en place les symposiums internationaux d’art in situ de la Fondation Derouin. Son œuvre lui a valu de nombreux prix, dont une bourse de carrière du Conseil des arts et des lettres du Québec, le prix Paul-Émile-Borduas et l’Ordre mexicain de l’aigle aztèque.

Gilles Lapointe est professeur au Département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal. Il s’intéresse aux écrits d’artistes et a fait paraître, avec René Derouin, Pour une culture du territoire (2001) et Les Jardins du précambrien (2007).

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
456
Reliure:
allemande avec grands rabats
Paru le:
2013
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 49,95 $ CAD
ISBN:
9782762135442
Pour commander
À travers l’écriture, le dessin, les carnets de voyage et correspondances de l’artiste René Derouin, Graphies d’atelier. Le trait continu retrace ses années d’apprentissage au Mexique de 1955 à 1957 et livre au public, dans ces écrits intimes inédits, l’essentiel de sa réflexion sur l’art et la société.