Vient de paraître

Shinobi - Tome 1

Shinobi - Tome 1

Francine Tremblay
Fujiwara no Chikada se voit refuser le titre qu’il convoite auprès de l’empereur Go-Reizei. Sa révolte l’entraîne dans les montagnes d’Iga où un général chinois l’initie à des techniques martiales. Soutenu par ses compagnons shinobi, il doit affronter les attaques répétées des troupes de l’empereur. Connaîtra-t-il la victoire et l’amour dans cette atmosphère exotique où se côtoient rites ancestraux et tradition martiale?

À l’apogée de la période de Heian, le Japon du milieu du XIe siècle connaissait un des plus remarquables épanouissements artistiques et littéraires de son histoire. C’est à cette époque que les exploits de l’intrépide Fujiwara no Chikida nous plonge, le monde des ninjas, les shinobi, guerriers de l’ombre qui s’entraînaient pour défendre leur famille et leur village face aux injustices et abus des pouvoirs en place
Un roman historique exceptionnel qui lève le voile sur la naissance des Ninjas et où la bravoure, la justice et la loyauté se font échos d’une écriture fine et précise.

L’auteure
Femme éclectique, Francine Tremblay diversifie ses affections. Dans un monde, elle porte le titre de Dai Shihan 15e dan et pratique le Ninjutsu depuis avril 1987. Elle se rend au Japon régulièrement pour étudier auprès de Sōke Masaaki Hatsumi et enseigne au dojo Bujinkan Québec.
Dans un tout autre univers, elle détient un doctorat en études littéraires, donne des cours d’écriture à l’UTAQ de l’Université Laval et publie de nombreuses nouvelles.
FLQ – Histoire d’un engagement

FLQ – Histoire d’un engagement

Marcel Faulkner
Cinquante ans après les évènements d’octobre 1970, une profonde ambivalence entoure encore aujourd’hui la perception du FLQ dans la mémoire collective, comme si, au-delà des bavures commises, plusieurs se reconnaissent toujours dans la révolte et l’espoir qu’il a portés.
Si l’auteur relate son implication dans le groupe felquiste dirigé par Pierre Vallières et Charles Gagnon, particulièrement actif durant l’année 1966, ce n’est pas par nostalgie. C’est pour comprendre, grâce au recul du temps, les motivations de son engagement et de celui d’une poignée d’individus qui ont tout donné à une cause qu’ils plaçaient au-dessus de leurs intérêts personnels, et même de leur vie. Par ce récit, Marcel Faulkner permet de saisir de l’intérieur les motivations qui ont poussé de jeunes militants à s’engager dans une aventure dont ils savaient fort bien qu’ils ne sortiraient pas indemnes.

L'AUTEUR
Après des études en histoire et l’obtention d’une maîtrise en sociologie, Marcel Faulkner a fait carrière dans l’enseignement de cette discipline au Québec. Au terme de celle-ci, il a eu l’occasion de publier quatre ouvrages spécialisés en sociologie du travail aux Éditions L’Harmattan.
Parallèlement à son métier d’enseignant et suite à des études en gestion des services de santé et des services sociaux, l’auteur n’a pas cessé d’œuvrer à la promotion des intérêts et à la défense des droits des personnes handicapées en tant que dirigeant d’un organisme communautaire.
Atlas littéraire du Québec

Atlas littéraire du Québec

Pierre Hébert, Bernard Andrès et Alex Gagnon
À quoi ressemblent les conditions de vie des écrivains au XIXe siècle? Comment évoluent, dans l’histoire littéraire québécoise, les représentations de la ville, du cheval, de l’Américain ou des rébellions de 1837 et 1838? Comment se transforment les pratiques littéraires au féminin, des épistolières de la Nouvelle-France à Nelly Arcan ? Que dire des nouvelles tendances du XXIe siècle chez les éditeurs, les poètes, les romanciers? Quels sont les auteurs et oeuvres à connaître?

Ouvrage unique en son genre, instructif et agréable à lire, rédigé par les meilleurs spécialistes, cet Atlas littéraire du Québec permet de découvrir ou d’approfondir d’innombrables facettes des lettres québécoises. On pourra donc, à son gré, circuler dans la littérature québécoise en parcourant son histoire et ses multiples territoires de la Nouvelle-France à
nos jours, de l’apparition de l’imprimerie à l’ère numérique, du théâtre à la presse, de l’humour à l’utopie, de la littérature autochtone à la littérature gaie.

Les auteurs
Pierre Hébert est professeur émérite à l’Université de Sherbrooke et membre de la Société royale du Canada. Il a publié, seul ou en collaboration, des ouvrages sur Lionel Groulx, Jacques Poulin, la Gazette littéraire de Fleury Mesplet, de même que l’édition de la correspondance entre Louis Dantin et Alfred DesRochers; il est aussi auteur ou coauteur de cinq ouvrages sur la censure, dont le Dictionnaire de la censure au Québec: littérature et cinéma (Fides, 2006).

Bernard Andrès est professeur émérite à l’Université du Québec à Montréal et membre de la Société royale du Canada. Il a publié des fictions, du théâtre et des essais. On lui doit notamment L’énigme de Sales Laterrière (2000, Québec Amérique, Prix Marcel-Couture) et, aux Presses de l’Université Laval, Histoires littéraires des Canadiens au XVIIIe siècle (2012, Prix Gabrielle-Roy) et L’humour des soldats canadiens-français de la Grande guerre (2018, Prix du Livre d’humour de résistance).

Alex Gagnon est présentement chercheur postdoctoral Banting à l’Université Laval. Il a publié en 2016 aux Presses de l’Université de Montréal La communauté du dehors: imaginaire social et crimes célèbres au Québec (XIXe- XXe siècle), qui a mérité plusieurs prix, dont le prix Gabielle-Roy, le prix JeanÉthier-Blais et le Prix du Canada en sciences humaines et sociales; il a aussi signé un recueil d’essais intitulé Nouvelles obscurités: lectures du contemporain (2017, Del Busso)
Le grand cahier de Jérôme

Le grand cahier de Jérôme

Odette Mainville
À Maria, en Gaspésie, les parents de Jérôme nourrissent de grands projets pour ce fils aîné, doué, rangé et sérieux. Ils rêvent surtout de le voir poursuivre ses études et un jour, devenir prêtre. Le jeune garçon avancera confiant sur cette voie toute tracée, franchissant une à une les étapes qui le mèneront vers l’ultime objectif.

Ordonné prêtre au terme de ses études au Grand Séminaire de Montréal, Jérôme reviendra exercer son ministère dans sa Gaspésie natale, pour la plus grande fierté de ses parents et de tout son village également.

Avec la fougue de sa jeunesse et l’ardeur de sa foi, Jérôme s’investira pleinement dans les fonctions qui lui seront attribuées en paroisse. Mais le chemin pour atteindre ses ambitions sera plus sinueux que prévu. Jérôme se heurtera à de cuisants échecs et à de douloureuses humiliations. Il se verra alors contraint de réorienter sa vocation, ce qui l’entraînera sur des sentiers imprévus, lesquels occasionneront de tumultueux bouleversements.

Intrigues, confidences et même liaisons amoureuses, Jérôme les confie à son grand cahier. Chaque page tournée ouvrira alors sur de nouvelles avenues et suscitera de nouvelles prises de conscience.

L'auteure
Odette Mainville est professeure retraitée de la Faculté de théologie et de sciences des religions de l'Université de Montréal. Outre de nombreux écrits disciplinaires, on lui doit trois romans, Le curé d'Anjou (Fides, 2011), La fille-mère et le soldat (Fides, 2013) et Julie, droguée et prostituée malgré elle (Fides, 2018).
Le plus grand secret du Vatican

Le plus grand secret du Vatican

Alain Pronkin
Des milliers de dossiers de prêtres agresseurs se trouvent entre les mains de l’Église et pourtant tout n’était que silence, jusqu’à tout récemment. Plus grave encore, aucun évêque ou cardinal n’avait utilisé son droit de parole ou son droit de dissidence pour rendre public ce scandale qui entraîne l’Église dans un gouffre sans fond et remet en question le fondement même de cette institution.

Comment fonctionne une telle omertà pour être en mesure de faire taire les victimes et les dirigeants? Pourquoi le cri des victimes ne s’est-il pas rendu à nous?

Examinant entre autres des documents d’archives, des rapports de commissions d’enquête et le droit canonique, Alain Pronkin scrute la gestion de ces scandales par les autorités ecclésiastiques et critique sans complaisance ce système du silence mis en place au Vatican qui a mené à l’une des pires dérives de l’Église.

Dans la foulée du sommet sur la protection des mineurs de février 2019 qui avait lieu au Vatican, Alain Pronkin livre un vibrant plaidoyer pour une transparence qui a jusqu’à présent fait défaut à l’Église. Si, en effet, tous les intervenants ecclésiaux parlent de la transparence que l’Église doit afficher pour sortir de la crise, aucun ne peut l’expliquer ni dire en quoi elle consiste ni comment elle se développera. Le long silence de l’Église sur les sévices infligés aux plus faibles lui a-t-elle fait perdre l’usage de la parole?

L'auteur
Alain Pronkin est un chroniqueur et commentateur spécialisé en actualité religieuse. Il intervient à la radio sur les ondes du 98,5 FM du groupe Cogeco, sur la radio web Qub, et sur la chaîne ICI Radio-Canada Première. À la télévision, on peut le voir à LCN, TVA et occasionnellement à Radio-Canada.


À paraître

Les écrans

Les écrans

Sous la direction de Stéphane Labbé, Ph. D.
Huit heures par jour, c’est le temps moyen que les jeunes Canadiens passent les yeux rivés sur un écran, qu’il s’agisse d’un téléphone, d’une tablette, d’un ordinateur ou d’un téléviseur. Les adultes, quant à eux, interagissent en moyenne 11 heures par jour avec différents écrans. Ce phénomène de sur connexion soulève de nombreuses questions sur les effets des écrans. En effet, si certains font l’éloge de cette «quatrième révolution industrielle», vantant tout le potentiel de ces nouveaux outils, leurs détracteurs soutiennent au contraire que la surexposition aux écrans aurait des conséquences graves, tant pour les enfants que pour les adultes.

Comme pour tout débat de société où se mêlent des opinions et des intérêts, il est pertinent de se tourner vers la science afin de se doter d’une opinion impartiale et rationnelle. Mais que dit la science sur l’usage récurrent des écrans? Quelle est l’incidence de cette technologie sur les performances cognitives, les comportements sociaux ou encore sur la santé mentale des enfants comme des adultes?

Stéphane Labbé et son équipe proposent dans ce livre de faire la lumière sur les conséquences des écrans sur nos vies. Faisant la synthèse de la recherche scientifique récente sur le sujet, ce livre présente dans une langue claire et accessible l’état actuel du savoir sur l’usage des écrans et ses effets afin que chacun puisse se faire une opinion informée sur cet important enjeu de société.

L'AUTEUR
Conseiller stratégique et chercheur chevronné en culture et communications, Stéphane Labbé, Ph. D. dirige un cabinet de conseil, de recherche et d’édition depuis 2013. Il a également dirigé plusieurs sociétés d’édition et réalisé de nombreuses recherches dans le domaine de la culture et des communications. Il enseigne dans plusieurs universités québécoises.
Sauver l’environnement

Sauver l’environnement

Sous la direction de Stéphane Labbé, Ph. D.
En 2019, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publie un rapport sans appel : les activités humaines ont provoqué un réchauffement planétaire d’environ 1 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Les répercussions d’un tel réchauffement pourraient s’avérer catastrophiques si la barre du 1,5 °C est dépassée. Cependant, tout le monde ne s’entend pas sur les moyens à mettre en place pour affronter cette crise.

Comme pour tout débat de société où se mêlent des opinions et des intérêts, il est pertinent de se tourner vers la science afin de se doter d’une opinion impartiale et rationnelle. Mais que dit la science sur l’impact environnemental des gestes quotidiens de l’individu moyen? Quel pouvoir a ce dernier pour prévenir ou réduire l’ampleur des catastrophes écologiques prévues par les experts du climat?

Stéphane Labbé et son équipe proposent dans ce livre de faire la lumière sur l’efficacité des moyens proposés pour lutter contre les changements climatiques. Faisant la synthèse de la recherche scientifique récente sur ces questions, ce livre présente dans une langue claire et accessible l’état actuel du savoir sur l’impact des activités humaines sur l’environnement, afin que chacun puisse se faire une opinion informée sur cet important enjeu de société.

L'AUTEUR
Conseiller stratégique et chercheur chevronné en culture et communications, Stéphane Labbé, Ph. D. dirige un cabinet de conseil, de recherche et d’édition depuis 2013. Il a également dirigé plusieurs sociétés d’édition et réalisé de nombreuses recherches dans le domaine de la culture et des communications. Il enseigne dans plusieurs universités québécoises.
Anaïs

Anaïs

Mélanie Calvé
Un soir de juin 1929, à Saint-Étienne-de-Beauharnois, la jeune Anaïs Ladouceur est enlevée et retrouvée gravement blessée dans une cabane non loin de chez elle. D’un bonheur paisible à une tragédie innommable, l’univers de la famille Ladouceur bascule. Le long processus de guérison d’Anaïs sera ponctué par la rencontre de femmes inspirantes qui lui tendront la main. Anna Laberge, sa précieuse bienfaitrice, jouera un rôle déterminant dans l’évolution de la petite fille. L’amour inconditionnel d’un père et d’une famille soudée, malgré la douleur des deuils qu’ils partagent, accompagneront également Anaïs sur le chemin de la résilience. Une histoire d’amour, de pardon et de courage qui ne laissera personne indifférent.

L'AUTEURE
Une fois de plus, Mélanie Calvé nous offre une histoire familiale émouvante et des personnages attachants. Très présente sur les réseaux sociaux, Mélanie Calvé est passionnée par l’histoire du Québec. Mère de quatre filles, elle s’inspire d’elles pour créer des univers où les femmes sont à l’honneur. L’auteure, qui en est à son quatrième roman, fait preuve d’un remarquable talent pour donner vie à ses personnages et faire revivre toute une époque avec justesse et sensibilité William et Eva, sa première trilogie, a rapidement trouvé une place dans le cœur de son lectorat.
William et Eva - tome 1

William et Eva - tome 1

Au tournant des années 1900, dans un petit village
de la région de Salaberry-de-Valleyfield, la famille
Benoit est le témoin impuissant d’un drame sordide
qui va bouleverser la vie de chacun de ses membres,
marquant le début d’une véritable saga. Au centre
de cette histoire, Eva Benoit – une jeune femme
spontanée, pleine de vie, attachée à sa famille et à
ses valeurs – devra apprendre à composer avec un
destin qui s’acharne à bousculer ses rêves les plus
chers. Contrainte à quitter sa campagne chérie pour
« la grande ville » où la Montreal Cotton, la factory,
règne en maître, Eva devra se rendre à l’évidence :
le bonheur ne tient qu’à un fil. Mais elle réalisera
aussi que ce fil est bien plus solide qu’on pourrait le
croire quand il prend le visage de l’amour et qu’il a un
prénom : William.
Très présente sur les réseaux sociaux,
Mélanie Calvé est passionnée par l’histoire
du Québec. Mère de quatre filles, elle s’inspire
d’elles pour créer des univers où les femmes
sont à l’honneur. William et Eva, sa première
trilogie, a rapidement trouvé une place dans le
coeur de son lectorat. Son quatrième roman,
Anaïs, est paru à l’automne 2020.
William et Eva - tome 2

William et Eva - tome 2

Mélanie Calvé
Au tournant des années 1900, ayant apprivoisé l’idée de faire sa vie à Salaberry-de-Valleyfield et abandonné ses rêves de jeunesse, Eva Benoit a fini par céder aux avances de William Leduc qui est éperdument amoureux d’elle. Ils ont uni leur destinée et fondé une famille.

Alors que leur vie s’organise autour du magasin général dont William a fait l’acquisition, le procès des parents de la jeune Laura, morte dans des circonstances tragiques, va rappeler cruellement à Eva des événements qu’elle aurait bien voulu oublier une fois pour toutes.

Le passé n’est jamais bien loin, comme elle le constatera à quelques reprises. Les autorités religieuses non plus, qui n’hésitent pas à lui imposer des choix pénibles. Les relations tumultueuses avec sa soeur Émilienne vont également continuer à perturber son quotidien. Forte du soutien de son beau William, Eva verra pourtant poindre la lumière au bout de la nuit…

L'AUTEURE
Très présente sur les réseaux sociaux, Mélanie Calvé est passionnée par l’histoire du Québec. Mère de quatre filles, elle s’inspire d’elles pour créer des univers où les femmes sont à l’honneur. William et Eva, sa première trilogie, a rapidement trouvé une place dans le coeur de son lectorat. Son quatrième roman, Anaïs, est paru à l’automne 2020.
William et Eva - tome 3

William et Eva - tome 3

Mélanie Calvé
L’après-guerre 1914-1918 n’est pas facile pour de nombreux Québécois qui luttent afin de joindre les deux bouts, privés de leur principal soutien, mort à la guerre. Si ce n’était suffisant, la grippe espagnole qui lui succède fait des ravages dans toutes les familles. Comme bien d’autres, celle des Leduc n’est pas épargnée. Mais ils ne sont pas au bout de leur peine en cette période troublée.

Dans la communauté de Valleyfield, les liens fraternels et amicaux sont mis à l’épreuve. Tandis que certains sont confrontés à leurs démons intérieurs, d’autres sont tentés de franchir les barrières de l’interdit en pleine prohibition.

William et Eva parviendront-ils à se soutenir dans les malheurs qui les frappent de plein fouet?

L'AUTEURE
Très présente sur les réseaux sociaux, Mélanie Calvé est passionnée par l’histoire du Québec. Mère de quatre filles, elle s’inspire d’elles pour créer des univers où les femmes sont à l’honneur. William et Eva, sa première trilogie, a rapidement trouvé une place dans le coeur de son lectorat. Son quatrième roman, Anaïs, est paru à l’automne 2020.
La préhistoire du Québec

La préhistoire du Québec

Patrick Couture
Ce magnifique coin de planète que nous appelons aujourd’hui le Québec, et qui a vu naître notre peuple, n’a pas commencé à exister au XVIe siècle avec l’arrivée de Jacques Cartier, loin de là!

Il s’agit d’un territoire vieux de plusieurs milliards d’années qui a été le théâtre de cataclysmes extraordinaires, où ont évolué et parfois disparu d’innombrables espèces animales et dont les montagnes, les rivières, les cratères et les reliefs racontent une épopée qui dépasse l’entendement!

Les colons français qui vinrent s’établir ici ne surgissaient pas du néant eux non plus. La civilisation dont ils étaient issus s’était épanouie pendant de nombreux siècles sur le sol de ce que nous appelons aujourd’hui la France, façonnée par les contributions de plusieurs peuples tels que les Gaulois, les Romains et les Francs.

Et parmi leurs aïeux, ces tribus ancestrales qui élevèrent des mégalithes à travers l’Europe ou celles qui, les premières, pénétrèrent ce continent pour se retrouver face à face avec une espèce humaine maintenant éteinte: les Néandertaliens.

Voilà le stupéfiant récit que raconte ce livre.

Découvrir les lointaines origines du Québec et des Québécois, c’est ultimement apprendre à mieux se connaître soi-même !

L'AUTEUR
Patrick Couture enseigne depuis une vingtaine d’années et est diplômé en linguistique de l’Université de Montréal. Passionné d’histoire et de préhistoire depuis l’enfance, il épluche ouvrages et articles scientifiques avec fascination à la recherche de nouvelles connaissances qui sont susceptibles de jeter un peu de lumière sur le lointain passé.
Histoire populaire de l’amour au Québec

Histoire populaire de l’amour au Québec

Jean-Sébastien Marsan
Au Québec, tout le monde a entendu parler des Filles du roi, du labeur de la colonisation, des coureurs de bois qui convoitaient les Amérindiennes, etc. Mais qui se souvient des «bons soirs» pour les fréquentations? Des mariages à la « gaumine », des « sommations respectueuses », des dispenses ecclésiastiques qui permettaient de convoler avec un cousin ou une belle-soeur, ou encore des mariages « remarquables », lorsque les frères d’une famille épousaient les soeurs d’une autre famille? Il est arrivé qu’un veuf et son fils épousent une veuve et sa fille!

Des premiers explorateurs de la Nouvelle-France jusqu’à la Conquête, ce premier tome de l’Histoire populaire de l’amour au Québec s’attarde à toutes les facettes de la vie intime de l’époque: célibat, rencontre, fréquentations, mariage, vie conjugale, séparation, concubinage bigamie, adultère, prostitution, ainsi que le mode de vie des veufs et des veuves, des religieux et des religieuses, des «vieilles filles» et des «vieux garçons». Le tout dans un environnement très particulier, un pays neuf en Amérique du Nord.

Un ouvrage de vulgarisation, mais jamais vulgaire, et bourré d’anecdotes souvent déconcertantes — ciel, nos aïeux! Un passé à partager, parce que l’histoire de la vie privée appartient à tous.

L'AUTEUR
Diplômé en journalisme, Jean-Sébastien Marsan est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Les Québécois ne veulent plus draguer (avec Emmanuelle Gril, l’Homme, 2009), Le Petit Wazoo: initiation rapide, efficace et sans douleur à l’oeuvre de Frank Zappa (Triptyque, 2010) et de la série Histoire populaire de l’amour au Québec (Fides).

insta


Fides sur Twitter